LA PITIÉ N’EST QUE JUSTICE AMPUTÉE

0

“La pitié n’est que justice amputée”, cette citation de Khalil GIBRAN  n’est elle que la promesse de notre avenir tout tracé ?

 

Une Nation qui n’a plus foi dans sa Justice à force d’en être éloignée,

Un État qui n’érige plus cette institution aux rangs de ses vertus, mais qui ne la regarde que comme une vulgaire ligne au pied d’un bilan comptable,

Certains politiques qui s’en servent ou la desservent,

Un contentieux en diminution constante, non grâce à la pacification des rapports entre les Hommes, mais par une volonté délibérée d’en ralentir la résolution en se déchargeant sur des structures parajudiciaires payantes.

 

Le constat est amer.

 

Les perspectives sont pires.

 

Mais après la pitié vient inéluctablement le chaos.

 

 

Guillaume BARDON

Avocat au Barreau de TOURS

Ancien Bâtonnier