DÉFINITION DE LA FAKE NEWS

0

Le Conseil Constitutionnel a posé la définition de la fausse information au sens des lois relatives à la lutte contre la manipulation de l’information.

 

Il ne pourra s’agir que des allégations ou imputations inexactes ou trompeuses d’un fait de nature à altérer la sincérité du scrutin à venir.

Ces allégations ou imputations ne recouvrent ni les opinions, ni les parodies, ni les inexactitudes partielles ou les simples exagérations.

Elles sont celles dont il est possible de démontrer la fausseté de manière objective.

 

Par ailleurs  seule la diffusion de telles allégations ou imputations répondant à trois conditions cumulatives peut être mise en cause : elle doit être artificielle ou automatisée, massive et délibérée.

 

 

Guillaume BARDON

Avocat à TOURS

Cabinet CM&B AVOCATS